ÉCRITURE

Bas du corps

TROUBLES DE LA SEXUALITÉ ET OSTÉOPATHIE

 

De l’importance de rester holistique dans la compréhension de la personne qui vient à nous. Percevoir les traumatismes physiques et émotionnels qui vont induire ce trouble de la physiologie au sein même du patient.

Comment induire une libération en captant le langage émotionnel du corps ?

 

Toute personne qui vient consulter en ostéopathie holistique est une histoire de vie qu’il nous est donné de decrypter. Les nœuds d’énergie que nous stockons dans notre corps sont autant de messages que notre corps nous envoie pour que nous prenions le temps d’aller à leur rencontre.

Que faire de ces émotions du passé qui constituent toute notre trame posturale, viscérale et fluidique.

 

L’ostéopathie fluidique est en quête de liens pour remonter à la cause de tel trauma, telle émotion associée à un viscère, un muscle, un méridien. Et c’est cette dynamique qui va nous permettre d’enlever couche après couche telle une pelure d’oignon pour réautoriser notre corps à fonctionner plus harmonieusement. 

 

La sexualité est un équilibre entre le don de soi et le don à l’autre. La santé est un équilibre entre ce qui vient de moi , ce qui vient des autres. 

 

Nous sommes là pour apprendre pour nous confronter aux autres. Dans cette dynamique la sexualité est le divin, le sacré, la création, c’est on peut dire Dieu qui voyage incognito en nous. 

 

Nous disposons de trois corps , un corps mental constitué de nos pensées, un corps émotionnel qui se reflète dans nos paroles, nos émotions et notre sang, un corps physique qui vit par nos actes et et notre immunité. La sexualité fait appel aux trois corps.

L’ostéopathie fluidique fait le lien entre ces trois corps.

Elle remonte à notre origine, notre naissance. Cette naissance qui reste un évenement fort autant pour la maman que pour nous laisse une mémoire en nous indiscutable. On pourrait même s’interroger sur la façon dont nous avons été conçu car notre mémoire corporelle remonte probablement à cette rencontre premiere. La sexualité de la mère est impactée lorsque son bassin ne retrouve pas sa physiologie antérieure cf suites d’épisiotomie, accouchement par déclenchement, forceps, péridurale .

 

Notre tissu conjonctif qui fait le lien dans notre corps entre toutes les structures est le constituant des premieres cellules. Son lien avec la création est fort puisqu il est constitué de silice. La silice le vecteur de la lumière. Ce tissu conjonctif fait le lien entre nos trois corps mental , emotionnel et physique. L’ostéopathie va travailler sur ce tissu de lien , de mémoire tissulaire très important en nous. La présence de ce tissu se retrouve au niveau des organes en tissu de soutien et de protection, mais aussi au niveau de nos vaisseaux , la tunique médiane des arteres en est constituée, au niveau de nos tendons, ligaments, aponevroses. Autant de structures ou la grande variété des outils en ostéopathie permet d’agir en superficie comme en profondeur.

 

EXEMPLE DE PATIENT 

Une patiente d’une soixantaine d’années qui souffrait de lombalgies basses et de douleurs viscérales. L’examen général montre des zones de tension au niveau du diaphragme, du visceral bas et des cervicales ainsi qu’un sacrum très dense et des douleurs pendant les rapports. L’hypothèse que j’ai emise est celle d’une pudendalgie, une compression du nerf pudendal. Je ne pose jamais de diagnostic dans ma pratique. Cette femme avait des douleurs pendant les rapports mais aussi des fourmillements dans les jambes la nuit et des douleurs qui étaient bien plus qu’une simple gêne. Mon travail a consisté à relancer son sacrum de façon fluidique , redonner sa mobilité a ses lombaires relais neurovégétatifs au niveau des organes du petit bassin et à relancer en externe ses viscères bas. 

 
OP_log2.png